Vous êtes ici : Accueil / les bouteilles / l'art de l'habillage

l'art de l'habillage

L'étiquettage des vins, selon l'état (source DGCCCRF) est très réglementé.
 
Il existe deux catégories de vin : les vins sans indication géographique (VSIG) qui correspondent aux anciens
 vins de table et les vins avec indication géographique (IG).
Ils se répartissent en 2 groupes :

les vins avec indication géographique protégée (IGP)
les vins avec appellation d’origine protégée (AOP)
 
L’étiquetage de tous les vins doit faire figurer 8 mentions obligatoires. Les vins mousseux comportent une 9ème mention
 relative à la teneur en sucre (brut, sec, etc.)


Les mentions obligatoires:

La dénomination de vente réglementaire de la catégorie de vin :
vin, vin mousseux, vin pétillant, etc..

Pour les vins avec indication géographique, elle peut être remplacée par le terme
 « Appellation d’Origine Protégée » ou AOP
 « Appellation d'Origine Contrôlée » ou AOC
 « Indication Géographique Protégée » ou IGP
« vin de pays »
le tout complété de la dénomination, l’AOP de (ex : Fronsac) ou de l’ IGP de (ex : Pays d’Urfé).
 

Titre alcoométrique volumique acquis (TAVA)

le TAVA doit être indiqué en unités ou demi-unités de pourcentage et du symbole « % vol. » (12 % vol. ou 11,5 % vol.).

Provenance

Cette indication figure soit en complément de la dénomination de vente (vin de France, vin de la Communauté
 européenne, etc.), soit par une mention complémentaire (« Produit de France, d’Italie, du Chili, etc.»).
 

Volume nominal

Pour chaque catégorie de vins, une gamme de volumes usuels est définie ( voir la rubrique bouteilles)
 
nom de l'embouteilleur

L’embouteilleur est la personne physique ou morale qui procède ou qui fait procéder pour son compte à l’embouteillage.
Son nom et son adresse (nom de la commune et de l’État membre où se situe le siège de l’embouteilleur) doivent être
 mentionnés suivi des termes « embouteilleur » ou « mis en bouteille par », etc.
Pour les vins avec IG, le nom de l’embouteilleur peut être remplacé ou complèté, si l'embouteillage a lieu:
dans l’exploitation du producteur (ex : mis en bouteille au château) ;
dans les locaux d’un groupement de producteurs (ex : mis en bouteille à la propriété) ;
dans une entreprise située dans la zone géographique délimitée ou à proximité immédiate de la zone géographique
 délimitée concernée (ex : mis en bouteille dans la zone de production).
Dans le cas où le nom et/ou l’adresse de l’embouteilleur serait codé, le nom et l’adresse d’une personne participant au
circuit commercial (vendeur, distributeur, etc.) doit figurer en clair dans l’étiquetage du vin.

Numéro de lot

Le lot est constitué de l’ensemble des produits élaborés dans des conditions considérées comme identiques.
Le numéro de lot, composé de chiffres ou de lettres est précédé de la lettre « L », sauf dans le cas où cette mention se
 distingue clairement des autres indications d’étiquetage.

Allergènes

Pour les vins, la présence de l’allergène anhydride sulfureux doit être indiquée sous la forme « contient des sulfites (ou
 de l’anhydride sulfureux) ».


Message sanitaire destiné aux femmes enceintes préconisant la non-consommation d’alcool.
Il peut s’agir d’un pictogramme représentant une femme enceinte dans un cercle barré.
Ce message sanitaire doit être situé à proximité du titre alcoométrique volumique acquis.
 
 

Teneur en sucre
Cette mention obligatoire pour les vins mousseux est facultative mais réglementée pour les autres vins.
Les mentions obligatoires, à l’exception du numéro de lot et des allergènes, doivent être regroupées dans le même
 champ visuel.

Exemple d'étiquette d'un vin d'appellation d'origine